Le traitement

Le rôle de la RAIM : Produire une eau de qualité et en quantité selon les besoins des villes membre à partir de la ressource naturelle disponible, soit la rivière des Mille-Îles.

L’usine de production d’eau potable de la RAIM, possèdent trois réserves, et deux surpresseurs. Ces trois réserves permettent l’alimentation d’une partie du réseau de distribution à proximité de la RAIM et le remplissage de trois réservoirs alimentant d’autre secteur des villes membres.

La gestion des réseaux de distribution relève des villes membres, soit Terrebonne et Mascouche.

La consommation journalière par personne pour Terrebonne et Mascouche est en moyenne de 345 litres/personne/jour, ce qui est l’équivalent de 690 bouteilles d’eau de 500 ml. Entre la source d’alimentation et votre robinet, il y a tout un travail de traitement effectué au quotidien à l’usine de la RAIM pour vous offrir une eau de qualité en tout temps.

Notre priorité est le respect du RQEP (Règlement sur la qualité de l’eau potable) que nous surpassons de deux fois par notre adhésion au Programme d’excellence en eau potable – Traitement (PEXEP-T). La capacité de la chaîne de traitement à traiter les polluants est éprouvé par sa qualité de son eau distribuée et du respect des normes. 

Voici donc une description des huit étapes du traitement de l’eau, entre la rivière et votre robinet :

La collecte de l’eau brute

La collecte de l’eau brute

L’eau à traiter provient de la rivière des Mille-Îles.

Le dégrillage

Le dégrillage

Le dégrillage sert à intercepter les détritus grossiers provenant de la rivière.

Le pompage

Le pompage

Des pompes basse pression alimentent les décanteurs.

La décantation

La décantation

L’ajout d’un coagulant à la sortie des pompes basse pression, permet aux particules en suspension (colloïdes) de se densifier (s’alourdir) et de se décanter dans le fond du bassin. L’eau clarifiée sort des goulottes par le haut et passe par des tours d’ozonation.

L’interozonation

L’interozonation

Cette étape consiste à injecter de l’ozone dans l’eau décantée. Ce gaz oxyde les matières organiques et les fractionnent pour permettre leurs biodégradations, puis leurs éliminations.

La filtration biologique

La filtration biologique

La filtration consiste à faire passer l’eau au travers les médias constitués de charbon actif biologique et de sable.

La désinfection

La désinfection

Malgré une excellente qualité d’eau à la sortie des filtres, l’eau filtrée doit passer au travers de rayons ultraviolets qui désactivent  les bactéries et les virus. Par la suite, il y a injection de chlore pour l’élimination des micro-organismes qui pourraient être dangereux pour la santé. Le pH est finalement ajusté par l’ajout d’un produit alcalin. L’eau est désormais équilibrée et potable.

Entre la désinfection et la distribution, la RAIM conserve l’eau dans trois réserves souterraines pour assurer une distribution suffisante aux usagers.

La distribution

La distribution

L’eau traitée peut dès lors être acheminée aux usagers. Pour respecter les normes en vigueur en matière de qualité de l’eau et pour éviter toute prolifération bactérienne, la RAIM maintient un léger résiduel de chlore libre dans les conduites d’eau du réseau de distribution jusqu’au robinet.

Photo robinet et verre d'eau

Dans votre verre d’eau

Vous pouvez finalement consommer une eau de qualité en toute Vous pouvez finalement consommer une eau de qualité, 100 % du temps en toute quiétude!

Tout au long du processus de traitement, l’eau est analysée pour faire en sorte qu’elle respecte toutes les normes de qualité en vigueur.