Votre rôle : préserver notre plus grande richesse

Le Québec regorge de ressources naturelles, mais notre plus grande richesse est l’eau.

L’eau douce occupe près de 10 % du territoire québécois. Nous disposons de 3 % des réserves en eau douce renouvelables de la planète.

Cependant, les Québécois gaspillent encore trop d’eau potable.

Une étude de 2012 a établi que la consommation moyenne résidentielle et quotidienne est de 401 litres d’eau par personne. À la maison, l’eau est utilisée à 30 % pour les toilettes, 30 % pour les soins hygiéniques, 30 % pour le lavage et le nettoyage et 10 % pour l’alimentation.

(Source : Katja Hanne Culhuac Schmidt, Centre universitaire de formation en environnement, Sherbrooke, 2012)

Réduction de la consommation = diminution des coûts de production

Au Québec, les coûts liés au traitement de l’eau restent donc attribuables au gaspillage de l’eau potable par les usagers. Une réduction importante du volume d’eau produit engendrerait des économies de production considérables.

  • Dans la cuisine, favorisez les nettoyants biodégradables et sans phosphate. Ces produits chimiques sont responsables de la prolifération des algues et de la réduction de la quantité d’oxygène dans nos lacs et nos cours d’eau.
  • Dans la salle de bain, installez une pomme de douche à faible débit.
  • Remplacez vos vieilles toilettes par des appareils qui consomment moins d’eau (6 litres contre 20 litres).
  • Évitez d’actionner inutilement la chasse d’eau.
  • Lorsqu’une fuite d’eau survient, réparez-la sans tarder. Une goutte d’eau qui fuit chaque seconde entraîne un gaspillage annuel d’environ 10 000 litres. La majorité des fuites sont faciles à repérer et à réparer, à un prix très minime.
  • Dans le jardin, après avoir tondu votre gazon, laissez l’herbe coupée sur votre terrain, car la pelouse résistera ainsi mieux à la sécheresse.
  • Couvrez la piscine d’une toile pendant la nuit pour diminuer l’évaporation.

(Sources : RAIM et Environnement Canada, 2011)