Les nouvelles

15 mars 2019

Signature protocolaire sur les analyses de vulnérabilité des sources d'eau potable de la rivière des Mille Iles

Signature protocolaire sur les analyses de vulnérabilité des sources d'eau potable de la rivière des Mille Iles

C’est en compagnie du ministre Benoit Charette (Environnement et Lutte contre les changements climatiques) que les villes partenaires du Conseil des bassins versants des Mille-Îles (COBAMIL) se sont rassemblées le 1er mars 2019 pour la signature protocolaire d’une entente historique sur les analyses de vulnérabilité des sources d’eau potable de la rivière des Mille Îles.

Cette étude du COBAMIL sera réalisée en collaboration avec Polytechnique Montréal. Le ministre a souligné la pertinence de ce travail conjoint lors de l’inauguration des nouveaux bureaux du COBAMIL à Saint-Eustache.   

Concerter et rassembler les municipalités

En tout, neuf villes et une partie du territoire lavallois sont desservies par les six prises d’eau potable réparties sur un parcours de 42 kilomètres de rivière. Ces prises sont gérées par les villes de Deux-Montagnes, Saint-Eustache, Sainte-Thérèse, Laval, Rosemère et Mascouche/Terrebonne (Régie d’aqueduc intermunicipale des Moulins). Afin d’éviter que chacune de ces municipalités doive faire ses propres études, il devenait essentiel de les rassembler afin de produire une seule étude. Cette étude servira à produire un plan de protection des sources d’eau potable. Une grande première au Québec!  

Grâce à son expertise en concertation et ses connaissances des enjeux de l’eau sur le territoire, le COBAMIL est l’acteur tout désigné pour assurer la coordination de cette étude. Le COBAMIL et Polytechnique réaliseront ensemble l’évaluation de la vulnérabilité des prises d’eau et identifierons les différentes sources potentielles de contamination conformément aux obligations du RPEP.

À propos du COBAMIL

Le COBAMIL est l’un des 40 organismes de bassins versants reconnus par le gouvernement du Québec. Fondé en mars 2010, son territoire d’intervention de 1052 km2 sur la couronne nord de Montréal inclut 24 municipalités et recense plus de 430 000 citoyens. Son rôle est de mettre en œuvre la gestion intégrée de l’eau, élaborer et assurer la mise en œuvre du Plan directeur de l’eau de la zone des Mille-Îles (PDE) et sensibiliser les intervenants et les citoyens quant aux problématiques reliées à l’eau.

Le soutien technique d’un organisme et du milieu universitaire est grandement apprécié pour la réalisation de ces livrables à soumettre au Gouvernement du Québec d’ici 2021.